POURQUOI PARTIR EN ISLANDE?isl pou

Cette terre de glace où les températures en été, n'incitent pas à y aller, alors que bon nombre de voyageurs, de touristes, s'orientent vers des contrées plus ensoleillées, plus chaudes, plus balnéaires oui pourquoi, pourquoi y aller?

Amoureux de la nature et des beaux paysages, cette terre de glace et de feu, l'Islande, semble exceptionnelle et attirante, avec ses cascades, ses geysers, ses volcans, ses fjords, ses glaciers, ses animaux de toutes sortes, ses habitants, son histoire, sa géologie si vivante. Cette terre qui semble si hostile, me semble en fait bien acceuillante car elle rassemble tout ce que j'aime dans la nature, et là avec une "force de la Terre" qui va sûrement nous procurer quelques émotions dans cette aventure des grands espaces.

30 jours sur cette ile, avec pour objectif de se faire plaisir, sans courir après la vitesse, et laisser le temps nous envahir, en contemplant un maximum, et en se délectant de tous les instants magiques. 3900 km de prévu, mais pas de planning de visite au quotidien, nous suivrons les traces sur route et off road, avec les aléas de la météo, et avec la volonté et le désir de "prendre le temps", pendant qu'il encore temps de le prendre.

Après plusieurs semaines de préparation, dans un premier temps sur le Ranger Camper, et ensuite la recherche touristique, sur les lieux à ne pas manquer, les lieux insolites, les lieux sauvages, les lieux vides de monde, les lieux où voir des bébêtes, des baleines etc.. Ensuite, l'élaboration du parcours sur route ou en off road (je remercie au passage les généreux donateurs de traces off road) avec la confection d'un road book pour un périple suffisamment organisé, pour aller à l'essentiel afin que les secondes soient des minutes, les minutes soient des heures pour admirer, apprècier, flâner, et babauder le plus librement possible.

Départ pour HIRTSHALS tout en haut du Danemark (bateau réservé depuis octobre 2015) soit 1700 km à avaler, mais en trois jours, c'est à dire lentement et en visitant quelques sites ou cités, par-çi par-là au gré des arrêts.Norrona

Après ce périple et l'embarquement dans le nord du Danemark sur le ferry NORRONA, débarquement, presque 2 jours plus tard, en fait 45 heures de traversée avec un arrêt de 30 minutes aux Iles Féroé, où nous passerons 3 jours au retour. Donc, arrivée à SEYDISFJORDUR (pas facile à lire, hein!) à 8h30 du matin et ravitaillement à EGILSSTADIR, pour l'argent, l'alimentation. Ensuite départ pour notre voyage islandais pour le plaisir et l'aventure.

Départ vers le Sud avec une densité importante de sites à visiter, un petit crochet vers les pistes intérieures, et direction vers l'Ouest jusqu'à REYKJAVIC, puis Nord-Ouest vers les fjords et les falaises de 500 m de hauteur. Nous serons donc environ à la moitié de notre expédition, nous filerons vers le Nord-Ouest pour rendre viste aux phoques, baleines et retour vers les pistes du Centre-Nord, pour finir vers l'Est.

La trace globale de 3900 km, c'est une projection, le tracé final sera sans doute un peu différent.

 

© 2016 Hors Zone. Jack Pellier © photographies, voyages 4x4 off road. les photographies ne peuvent être utilisées pour un usage commercial sans l'autorisation de l'auteur. Me contacter pour tout usage.