ISLANDE LE PAYSisl pay

l'Islande est située dans l'océan Atlantique nord, au sud-est du Groenland et au nord-ouest de l'Écosse.
Nombre d'habitants : 330 000 (estimation pour 2013)
Capitale : Reykjavík
Langue : islandais
Monnaie : krona (couronne islandaise)

 GEOGRAPHIE (source http://fr.visiticeland.com/ )
C'est une île de 103,000 km2, dont l’altitude moyenne est de 500 m au-dessus du niveau de la mer. Son point culminant est le piton de Hvannadalshnúkur (2.119 m). 11% du pays est recouvert par des glaciers, avec le plus grand d’Europe, le Vatnajökull. Située sur la ride médio-Atlantique, l’Islande est un point chaud de l’activité volcanique et géothermique : De multiples volcans postérieurs à la dernière ère glaciaire sont entrés en éruption au cours des deux derniers siècles, et c’est de l’eau naturellement chaude qui fournit à la population un chauffage peu onéreux et non-polluant. Les rivières sont domestiquées également pour produire une énergie hydro-électrique à bon marché.

LES ISLANDAIS

clapisland

Plus de la moitié de la population, qui compte plus de 300.000 habitants, vit dans la capitale Reykjavík et les communes limitrophes, et dans le sud-ouest du pays. L’ aéroport international de Keflavík se trouve à 50 km environ de la capitale. Les plateaux de l’intérieur sont inhabités – parce qu’inhabitables – et la plupart des agglomérations se trouvent sur les côtes.

 

LA LANGUE
L’Islande a été peuplée par des Norrois au 9e siècle. Selon la tradition, le premier colon permanent fut Ingólfur Arnarson, Viking venu de Norvège, qui s’établit à l’emplacement actuel de Reykjavík. Les Islandais parlent toujours l’idiome des Vikings, bien que la langue moderne ait subi des changements de prononciation, et bien entendu, de vocabulaire ! L’Islande est le seul pays à conserver la coutume norroise d’utiliser des patronymes plutôt que des noms de famille. C’est ainsi que le prénom de chacun est suivi du prénom de son père allongé du suffixe «son» (fils de) ou «dóttir» (fille de ). Exemple : Guðrún Pétursdóttir est bien Guðrún, fille de Pétur. Les membres d’une même famille portent donc des «noms de famille» tous différents, ce qui ne permet pas toujours aux étrangers de s’y retrouver!

LA RELIGION
L’Église Nationale d’Islande, à laquelle appartient 90% de la population, est une dénomination de l’Église évangélique luthérienne. Outre les nombreuses églises de cette confession, il y a une cathédrale catholique à Landakot, où la messe est célébrée tous les dimanches.

L’HISTOIRE

An 874 : le Norvégien et Viking Ingólfur Arnarson s’installe en Islande. Il fonde, avec sa femme Hallveig Fródadóttir, le petit village de Reykjavík qui deviendra la capitale de l’île. C’est le début de la colonisation islandaise.
Les Islandais fondèrent en 930 le premier gouvernement républicain du monde, décrit dans les sagas islandaises classiques, qui dura jusqu’en 1262 – date à laquelle l‘Islande perdit son indépendance au profit de la Norvège, puis du Danemark. L’Althingi est toujours en place aujourd’hui, c’est le plus vieux parlement du monde et la plus grande institution nationale Ingolfurstatued’Islande.
Au XIVe siècle, le pays fut sous la tutelle du Danemark qui, avec la Norvège, étaient tous unis sous la couronne danoise
L’Islande resta sous le drapeau du Danemark durant les 500 années qui suivirent jusqu’à ce qu’il lui accorde son indépendance en 1874. L’Althingi fut abolie en 1799 mais rétablie en 1843 en tant qu’assemblée consultative. La constitution de 1874 fut allongée en 1904 et un ministre des affaires islandaises à Reykjavík fut nommé au sein de l’Althingi. Le Danemark reconnut finalement l’Islande en tant qu’état souverain à l’occasion de l’Act of Union en 1918, et l’Islande fut sous la tutelle de la monarchie danoise. Cependant, le Danemark resta responsable des affaires étrangères de l’Islande et de son ministère de la défense sous la demande de l’Islande.
Après l’occupation du Danemark par les allemands en 1940, toute communication avec l’Islande fut rompue et la Grande-Bretagne l’occupa et la défendit la même année. Les Etats-Unis prirent le relais de sa défense durant l’été 1941 jusqu’en 1946, lorsque les gouvernements américains et islandais s’accordèrent sur le détachement des Etats-Unis malgré quelques intérêts du pentagone dans la ville de Keflavik. L’Islande déclara son indépendance le 17 Juin 1944.
En 1949, l’Islande devint membre de l'OTAN (Organisation du Traité Nord-Atlantique) et en raison de son manque d’effectifs militaires, il fut à nouveau admis que les Etats-Unis, alors au commencement de la guerre de Corée en 1950, s’occupent de sa défense. Par conséquent, les Etats-Unis gardent une présence militaire en Islande. La république actuelle a été proclamée en 1944. Le pays est gouverné par le Parlement (Althingi) dont les 63 députés sont élus tous les quatre ans, comme le Président. Le Chef d’État a un rôle d’union nationale et ne participe pas aux joutes de la vie politique.

LA GEOLOGIE
L’Islande est une île relativement jeune à l’échelle géologique puisque sa formation débute il y a environ 20 Ma.
L’Islande est située sur la dorsale médio-atlantique qui à cette exception près est totalement immergée et forme une gigantesque chaîne de volcans sous-marins longue d’environ 15.000km.
L’Islande se trouve donc partagée entre les plaques américaines et eurasiennes qui s’éloignent l’une de l’autre d’environ 2cm par an.
L'Islande est un cas unique, puisque c'est le seul endroit sur le globe, où on retrouve deux formes de volcanisme qui se conjuguent pour participer à la formation de l’île.volcanTout d’abord un mécanisme du à la formation de la dorsale, c’est le phénomène d’accrétion, la roche magmatique issue de la lave en fusion vient prendre la place laissée par l’écartement des plaques et se solidifie.
L'islande compte environ 200 volcans dont 30 actifs et qui se manifestent au rythme d'une éruption en moyenne, tous les cinq ans. L'Islande c'est presque 12000 km² de glaciers.
La suite sur http://www.islandenpoche.net/geologie.html
LE CLIMAT
Bien que l’Islande soit située non loin du cercle polaire, elle bénéficie d’un climat beaucoup plus doux qu’on pourrait s’y attendre. En effet, le Gulf Stream vient tempérer le climat océanique froid du pays. Hiver comme été, la variation de températures est donc très faible. En moyenne, il fait 0°C lors de la saison froide et quelques dizaines de degrés en été. Mais ce qui caractérise le climat du pays est que le temps peut changer très rapidement. D’ailleurs les Islandais ont pour usage de dire : « Si vous n'aimez pas le temps qu'il fait, attendez cinq minutes ! »
En été : Juin, juillet, août sont les meilleurs mois pour découvrir l'Islande sous son meilleur jour.
En juin, la période de nidification bat son plein et la durée du jour est maximale. Il pleut peu et le soleil est bien présent. La température moyenne est de 10°C. Les pistes intérieures sont encore fermées car la fonte des neiges les transforment en bourbier.
En juillet, le temps est plus variable. Il pleut plus qu'en juin mais les pistes qui traversent l'île sont à présent ouvertes ainsi que tous les musées, campings, refuges, fermes et hôtels d'été. La température oscille entre 5 et 20°C, il n'y a pas de nuit et les falaises grouillent d'oiseaux.
En août, même température, temps un peu plus stable. Après la mi-août, les nuits bleues reviennent et on peut observer des aurores boréales. Par contre, les oiseaux repartent en migration. Il n'y a plus de macareux sur les falaises. Les touristes aussi se raréfient.
En septembre, c'est le retour des tempêtes et du froid (0°C la nuit). Par contre, la végétation se couvre de couleurs d'automne et on peut assister aux festivités du rassemblement des moutons.

LE TOURISME
L’industrie touristique occupe la deuxième place comme source de devises pour l’Islande. Le standard de vie est élevé, les revenus par tête d’habitant étant parmi les plus hauts du monde. Le secteur financier s’est libéralisé au cours des dernières années. L’économie est orientée vers les services : les deux tiers de la population active sont employés dans le secteur tertiaire, tant public que privé. 

PRINCIPAUX SECTEURS D'ACTIVITES
Le secteur agricole contribue à près de 7% du PIB islandais et emploie un peu plus de 4% des actifs.
Le secteur industriel représente près du quart du PIB et emploie environ 20% des actifs.
Les services contribuent à près de 70% du PIB et emploient plus des trois quarts des actifs.
L'économie islandaise repose en partie sur les ressources naturelles renouvelables et les industries qui y sont liées : pêche de fond, énergie hydraulique et géothermique et pâturages.
Le secteur de la pêche représente près de 6% du PIB islandais (plus de 11% avec le secteur de la transformation et plus de 18% en comptant sa contribution indirecte).
Le potentiel hydroélectrique stimule la production d’aluminium, première ressource à l’exportation et qui concentre plus de 70% de l’électricité produite sur l’île.
Depuis plusieurs années, l'économie s'est également développée grâce au secteur des services. L'Islande est devenue la base arrière de nombreuses sociétés spécialisées dans l'informatique et les logiciels.
On compte également de nombreux centres d'appels sur le territoire islandais.

FAUNE ET FLORE
La végétation islandaise est caractéristique de la toundra arctique, avec de grandes étendues de marais semi-tourbeux et de landes.
La période végétative étant courte, les arbres sont rares, on retrouve essentiellement des bouleaux et des saules.
macareux moineLes mammifères terrestres sont rares : renard polaire, rongeurs, vison et renne.
L’avifaune est a contrario omniprésente : on compte en effet près de 300 espèces, parmi lesquelles de nombreux limicoles comme le courlis corlieu, le pluvier doré et le chevalier gambette, et des oiseaux pélagiques tels que, les eiders, le macareux moine et le pingouin torda.
Les eaux très poissonneuses du littoral attirent tout au long de l’année phoques, rorquals et dauphins.
Les reptiles, serpents, lézards, grenouilles sont inexistants dans l'île.
Les espèces d'animaux domestiques sont peu nombreuses :
les chevaux introduits dans la contrée sont devenus une race spéciale; sobres, patients, vigoureux, quoique de petite taille, ils résistent aux plus grandes fatigues. Leur particularité est de posséder cinq allures, soit le tölt et l'amble en plus des trois allures habituelles du cheval.
Après les chevaux, les moutons sont pour l'Islande l'animal le plus précieux.
Le porc a disparu, les chats et les chèvres sont très rares, les chiens sont assez nombreux.                                          

 

 

© 2016 Hors Zone. Jack Pellier © photographies, voyages 4x4 off road. les photographies ne peuvent être utilisées pour un usage commercial sans l'autorisation de l'auteur. Me contacter pour tout usage.